Allianz France a pour but d’atteindre 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires...

Allianz France a pour but d’atteindre 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires supplémentaire jusqu’en 2020

363
0

Le grand établissement d’assurance Allianz France a engagé des plans d’amélioration de ses réseaux de distribution depuis 2016 dans le but d’accroitre son chiffre d’affaires entre 2015 et 2020. L’assureur prévoit d’atteindre les 500 millions d’euros en matière de santé-prévoyance et en assurance dommages.

L’assureur affirme ses ambitions

Selon Franck Le Vallois, un membre de l’équipe exécutif de l’unité de distribution chez Allianz France, cet objectif est raisonnable en santé-prévoyance et en assurance dommages. Par contre, en assurance-vie, il est irrationnel pour l’entreprise de fixer des objectifs à atteindre à cause de la situation instable rendue par les taux bas. Toutefois, l’assureur veut également porter une amélioration de 10 %sur le pourcentage de pénétration de la clientèle patrimoniale en 2020. Pour ce faire, l’assureur mise particulièrement sur le renouvellement de son modèle de distribution. L’année dernière, l’établissement a déjà engagé un gros plan de changement de ses réseaux afin d’améliorer la fréquence de relation avec les clients, car c’est là le point faible de la plupart des assureurs. En effet, selon l’explication de Franck Le Vallois, la majorité des assureurs n’entretiennent que peu de contact avec leurs clients. Cela se limite habituellement à la gestion d’un sinistre, alors que ce qu’il faut est de prendre un rôle d’accompagnement et d’assistance au quotidien.

Une nouvelle stratégie commerciale

D’après encore Franck Le Vallois, une nouvelle stratégie commerciale doit être adopté. Il faut notamment vendre des bouquets de services pour ne pas se limiter à la simple vente de pactes d’assurance. Ainsi, le mois de mai prochain, Allianz France va commencer à expérimenter dans son réseau un nouveau service permettant d’effectuer des travaux d’assistance chez les clients. Ce nouveau service sera en lien avec son collaborateur « Multi-assistance ». Ainsi, l’assureur espère qu’en 2020, 20 % de sa clientèle aura acquis un service non assurantiel.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY