Devez-vous encore investir dans l’immobilier en 2014 ?

Devez-vous encore investir dans l’immobilier en 2014 ?

961
0

 
L’immobilier constitue toujours un excellent investissement notamment dans les pays du G20. Les biens immobiliers gagneront en effet en valeur au fil du temps ce qui permet de profiter d’un capital conséquent en cas de vente ou d’un revenu à vie si vous décidez de vous tourner vers la location. Dans les deux cas, investir dans l’immobilier peut se révéler particulièrement intéressant notamment au niveau de la fiscalité. D’ailleurs, pour profiter au maximum de vos biens immobiliers, vous devez vous informer sur la fiscalité relative à ce secteur.

 
 

Dans le cas d’une location

 
 
Si vous décidez de mettre un bien immobilier en location, vous pourrez profiter d’un revenu supplémentaire à vie. Attention toutefois, car le loyer est taxé en France. D’ailleurs, il existe deux régimes fiscaux pour les biens immobiliers mis en location.
Dans le premier cas, vous avez la possibilité de fixer un bail court sur un an. Si les loyers perçus au cours d’une année fiscale se situent en dessous de 32 600 euros, vous ne serez soumis à l’impôt sur le revenu que sur 50 % de l’argent touché. En revanche, si les loyers dépassent cette limite, vous ne pourrez pas profiter de cet avantage.
 

 

Fotolia_54459069_L-1024x682
 
 
Dans le deuxième cas, vous pouvez mettre en location une seule pièce de votre maison. Les loyers sont alors exonérés d’impôt sur le revenu, sauf s’ils dépassent une certaine limite définie chaque année par la loi des finances.
 
 
 

Dans le cas d’une vente

 
 
Si vous optez pour la vente afin de toucher un capital, sachez que vous pourrez profiter d’une exonération d’impôt sur la différence entre le prix de vente et la valeur initiale du bien immobilier. Cependant, vous devez revendre le bien durant les 4 années qui suivent son achat pour profiter de cet avantage. Vous devez également vous engager à utiliser les bénéfices de la vente pour acquérir votre résidence principale.
 
 

ventes-immobilieres
 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY