Loi Pinel 2018 : ce qui va changer

Loi Pinel 2018 : ce qui va changer

361
0

Le dispositif Pinel qui devait prendre fin le 31 décembre 2017 sera reconduit en 2018 pour quatre années de plus. L’essentiel du dispositif reste inchangé quoique quelques modifications lui seront apportées. Voici les deux changements majeurs pour la nouvelle loi Pinel.

La date limite est repoussée

La loi Pinel est entrée en vigueur dans la législation française en juin 2014 pour remplacer la loi Duflot. Son but est d’encourager l’investissement locatif dans le neuf, surtout dans les villes où la demande en matière de logement dépasse largement l’offre locale. La loi Pinel devait arriver à son terme le 31 décembre 2017, mais a été reconduite par le gouvernement. Elle continuera ainsi d’exister de 2018 en 2021.

Un champ d’application géographique réduit

Bien que le dispositif Pinel soit rallongé de quatre années de plus, il a été réduit en matière de zonage. A partir de l’année 2018, la loi Pinel est appliquée uniquement aux zones très tendues : A, A bis et B1. Avant la fin de cette année 2017, les zones B2 et C seront encore concernées. Pour mieux cerner les régions et les villes concernées par la loi Pinel 2018, rendez-vous sur https://www.defiscalisezmoi.com/defiscalisation-immobiliere/loi-pinel. Retenez tout simplement que le gouvernement a seulement retenu les zones à forte demande locative.

Les points qui seront maintenus

Les changements apportés à la loi Pinel sont moindres, car ils ne concernent que la durée et la zone d’application. Toutes les conditions requises pour investir en loi Pinel et les avantages liés à cet investissement restent inchangés. L’investissement ouvre toujours droit à une réduction fiscale de 12%, 18% et 21% si vous mettez en location votre bien pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Vous devez respecter les plafonds de ressources des locataires et les plafonds de loyers fixés au mètre carré suivant chaque zone. Enfin, il est toujours possible de louer son bien à la famille à condition qu’elle respecte ces différents plafonds.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY